Entretien avec … Laurence Gay

Laurence Gay a magistralement remporté la Monta-Cala de Peillon le samedi 11 juin. Habituée à courir dans la vallée du Paillon, cette course lui était destinée ! Elle a gentiment acceptée de se prêter au jeu des questions réponses :

??? Laurence, tu as déjà participé à de nombreuses Monta-Cala et, pour la première fois, tu gagnes ! Tu veux bien nous raconter ta course ??

????Le parcours de la Monta Cala de Peillon correspond à mon terrain d’entraînement.
Habitant à Lucéram, j’alterne route, piste, sentier et surtout côte et descente.
C’est pourquoi dès le départ de la course je me suis sentie confiante.
Dès les premiers mètres je me suis rendu compte que peu de femmes étaient devant moi, ce qui m’a motivé à maintenir un bon petit rythme et à le garder surtout dans la grande côte après Château-Vieux où j’ai réussi à me placer en tête.
En revanche, étant moins performante en descente, je me suis faite rattraper un peu avant le centre équestre.
La traversée de Ste-Thècle, où je fus chaleureusement encouragée par mes élèves, m’a redonné un coup de fouet et j’ai pu effectuer la 2ème boucle à une allure un peu plus soutenue pour reprendre la tête en côte et la garder jusqu’à l’arrivée.
Les relances régulières de cette course correspondent à mon profil de coureuse, seule la distance me faisait un peu peur car d’habitude je me démarque plus par mon endurance sur des distances plus longues que par ma vélocité !

??? As-tu trouvé une motivation supplémentaire au fait que de nombreux élèves de ton école étaient présents pour t’encourager ?

????Cette course fut exceptionnelle pour moi grâce au challenge inter-écoles disputé avant la course des adultes.
27 élèves de l’école de Lucéram où j’enseigne étaient présents, motivés et entraînés.
La course à pieds est une passion que je partage avec les enfants et que j’espère leur transmettre.
Leurs encouragements sur le parcours ont été mon moteur pour leur offrir cette victoire.

??? Qu’as tu pensé du nouveau parcours de cette année ?

???? Comme expliqué précédemment, ce parcours vallonné exige un effort de relance qui permet de ne pas s’ennuyer (je déteste courir sur du plat).
J’ai également apprécié l’absence de danger et d’obstacles ce qui a permis de garder le même effort régulier.

??? Tu sembles progresser chaque année, veux-tu nous raconter une semaine type d’entrainement ?

???? Mon entrainement a changé depuis 2019 avec la pratique de 2 séances/semaine de crossfit chez Athletagym à Contes.
Grâce à un coach hyper professionnel et exigeant ma masse musculaire s’ est développée et mon mental renforcé.
Je cours également 3x/semaine en remplaçant parfois 1 séance par une sortie vélo.
Je privilégie avant tout le contact avec la nature et l’évasion avant de chercher la performance.

??? As-tu des objectifs de course à venir ?

???? Concernant les courses je privilégie celles où il y a des côtes. Mon rêve : la Bonette mais il est rare que je sois disponible à cette date.
Pour finir : je remercie toute l’équipe de courir à Peillon pour son accueil fort sympathique et une organisation exceptionnelle !

??? C’était un plaisir de te lire, Laurence, rendez-vous en 2023 pour une nouvelle édition de la Monta-Cala de Peillon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.